March 11, 2011

Ouessant Wool 101, n° 7 : "Crimp : A Few Added Details"

Un Petit Guide de la laine ouessant, n̊ 7 : " Crimp : quelques précisions "

In order to follow up a few questions on crimp in both Ouessant sheep and other primitive breeds, including the mouflon, I would like to add a few comments and clarifications

As we have already noticed, all of the so-called “primitive” fleeces have a number of things in common : most notably, a lack of uniformity due to various types of fibers with differing diameters and lengths.

Suite à quelques questions de lecteurs sur le crimp chez le mouton d’ouessant, ses cousins à toison primitives et son ancêtre lointain, le mouflon, je reviens un peu à ce sujet pour ajouter quelques précisions.

Comme nous avons déjà constaté, l’ensemble des toisons dites “primitives” ont de nombreux points communs : notamment, le manque d’uniformité à cause des fibres hétérogènes à diamètres et à longueurs variables.

It is not at all surprising that primitive fleeces look very similar. As we have seen, crimp is hidden in the primitive fleece of an Ouessant sheep. We see this same phenomenon when we look at the fleeces of other primitive breeds of sheep. Generally speaking, in order to see the crimp in a primitive fleece, one must separate the guard hairs from the wool. For example, in the following photo, we can see a whole lock of Icelandic wool with a small amount of wool from which the guard hairs have been removed.

Alors, il n’est pas du tout surprenant que l’aspect global des toisons dites primitives se ressemble. Comme nous avons vu chez le mouton d’Ouessant, le crimp est dissimulé dans sa toison primitive. Nous pouvons voir ce même phénomène chez les autres races ovines primitives. Toutefois, pour bien voir le crimp dans une toison primitive, il faut séparer les poils de garde de la laine. Par exemple, dans la photo suivante, nous avons une mèche entière de laine islandaise avec un peu de laine dont les poils de garde ont été retirés.

In Icelandic sheep, the guard hairs average 27 to 30 microns in diameter. On the other hand the wool is just 18 to 19 microns. There is crimp in the wool, even if the fibers don’t line up perfectly.

We can see the same thing happening in a primitive Shetland :

Chez l'islandais les poils de garde sont en moyenne de 27 à 30 microns en diamètre. La sous laine, par contre, est de 18 à 19 microns. Il y a du crimp dans la sous laine, même si les fibres ne s’alignent pas.

Nous pouvons voir la même chose chez un Shetland primitif :

In Shetland sheep, the guard hairs average between 30 to 40 microns. On the other hand the wool is only 15 to 20 microns and there is indeed crimp in this fine wool undercoat.

As for the mouflon, the distant ancestor of the Ouessant sheep, the undercoat is very fine : quite a bit finer than a merino : Averaging 12 microns for a mouflon and closer to 18 for a merino. Additionally, the undercoat of the mouflon has crimp.

Essentially, crimp is altogether “normal” in an Ouessant fleece, even if it is often difficult to see. Additionally, it’s important to keep in mind that crimp is not “modern”. Unfortunately, it’s easy to think that fine crimpy wool is “modern”. But this is not true. A “modern” or “improved” fleece is the result of selection. In particular, a selection for wool that is increasingly uniform. With uniformity, we get rid of the guard hairs : the crimp pattern can then be seen and the lock of wool becomes distinct and well-structured.

Chez le Shetland les poils de garde sont en moyenne entre 30 et 40 microns. La sous laine, par contre est de 15 à 20 microns et il y a bel et bien du crimp.

Quant au mouflon, l’ancêtre lointain de notre mouton d’Ouessant, sa sous laine est très fine : nettement plus fine qu'un mérinos ! Avec 12 microns en moyenne pour un mouflon et plutôt 18 microns pour un mérinos. En plus la sous laine du mouflon est bien ondulée, c’est à dire qu’il y a du crimp chez le mouflon.

Effectivement, le crimp est tout à fait normal chez le mouton d'ouessant, même s’il ne se voit pas toujours. D’autre part, le crimp n'est pas "moderne". Malheureusement, on a tendance à penser que finesse et crimp veulent dire “moderne”. Mais ce n'est pas vrai. Ce qui fait une toison dite "moderne" et “améliorée” est la sélection. Surtout, sélectionnée pour obtenir une laine de plus en plus uniforme. Avec l'uniformité, il n'y a plus de poils de garde, les ondulations de la fibre (crimp) se voient très facilement, et la mèche de laine devient très distincte.

No comments:

Thank you for visiting the Spinning Shepherd!