September 29, 2013

Sheep to Sweater Sunday n° 153 : How many miles per hour ?

De la Toison au Tricot n° 153 : Combien de kilomètres par heure ?

Ouff !!
Finally, one bobbin with 50 grams of super-fine lace-weight Ouessant wool.
  
Ouf !! 
Finalement une bobine de 50 grammes de laine Ouessant 
filée ultra-fine pour en faire de la dentelle.

Up until now, I've never really wanted to know just how many hours it took to spun such a bobbin of wool.  But I can assure you that it does take a very long time ...

That being said, last week I decided that I really should try to estimate how much time it takes to spin this amount of wool at this particular weight.  I started out with 1 gram of combed Ouessant wool.
  
Jusqu’à présent je n’ai jamais voulu savoir combien d’heures il fallait pour filer une telle bobine de laine.  Mais je peux vous assurer que c’est très long à faire ...

Pourtant, la semaine dernière je me suis dit que je devais quand-même essayer de calculer combien de temps il fallait pour filer une telle bobine de laine.  J’ai commencé avec 1 gramme de laine Ouessant peignée.



Using a stopwatch ... it took me all of 30 minutes to spin 1 gram of wool !!!
Yes ... one little bobbin with a mere 50 grams of lace-weight wool  ...
that's 25 hours of work for the Spinning Shepherd.

Yes.  25 hours to spin less than 1 kilometer of wool.
Okay, it's a bit faster then a snail .... but all the same !

As for me, I've already started the second bobbin ... then there's plying!

I better get spinning !   ... to be continued ...
  
Au chronomètre  ... il m’a fallu 30 minutes pour filer 1 gramme de laine !!!
Oui ... une petite bobine avec ses 50 grammes de laine filée ultra-fine ... ça représente 25 heures de travail pour la Bergère -Filandière. 

Oui, 25 heures pour filer moins d'un kilomètre de laine. 
D’accord, c’est plus rapide qu’un escargot, mais quand-même ! 

Quant à moi, j’attaque la deuxième bobine ... puis il faut retordre !

Au rouet !  ... à suivre ...

September 8, 2013

Sheep to Sweater Sunday n° 152 : How Many Miles ?

De la Toison au Tricot n° 152 : Combien de kilomètres ?

I really love spinning fine lace-weight yarn.
Certain Ouessant fleece are so incredibly fine that they are perfect for lace.
For the past two weeks I've been spinning the lovely fleece from Cannelle des Lutins du Montana.
 
J’aime bien filer une laine très fine pour faire de la dentelle.
La finesse inouïe de certaines toisons Ouessant convient tout à fait à la dentelle.
Depuis quelques semaines maintenant je file la belle toison de Cannelle des Lutins du Montana.



A beautifully fine thread that will soon be turned into lace.
This two ply yarn will be approximately 950 meters long (for 100 grams of wool).
In other words, each bobbin holds 50 grams of wool
that will measure almost one kilometer in length.
Yes, that's over one mile of spinning !
The only problem with spinning this fine is that it takes such a long time to fill a bobbin !
 
Une laine très fine qui sera bientôt transformée en dentelle.
Ce fil à deux brins va faire à peu près 950 mètres pour 100 grammes. 
C’est à dire qu’initialement chaque bobine de 50 grammes de laine 

contient presqu’un kilomètre de fil.
Oui ... ça fait presque deux kilomètres à filer !
Le seul  inconvénient : cela prend un sacré bout de temps pour filer aussi fin.

September 1, 2013

Sheep to Sweater Sunday n° 151 : I'm Dreaming of Blue ...

De la Toison au Tricot n° 151 : Je rêve du bleu ...

... of a soft delicate blue from days gone by when the colors of spinning shepherds were found in meadows and gardens.

Yes, I'm dreaming of woad (Isatis tinctoria), the famous natural blue dye.  

... d’un bleu tendre qui évoque un passé lointain où les couleurs des bergères-filandières se retrouvaient aux champs et au jardin.  

Oui, je rêve surtout du pastel des teinturiers (Isatis tinctoria) autrement connu sur le nom de guède.

For many centuries, this plant was the only source of blue dye in Europe.  Blue dye was highly sought after by the textile trade and during the Middle Ages the cultivation of woad was wide spread in both Normandy and the South-West of France.  It was only with the arrival of indigo from India in the 17th century that the market for woad collapsed.

All the same ... I’m still dreaming of this beautiful plant : the history of its cultivation in Normandy and the lovely shades of blue it produces.

So this year I’ve decided to make my dreams of blue come true !

This little « blue » project will take place over the next 12 months.
In fact, I’ve just bought woad seeds and shortly
this little adventure in blue will begin.

... be continued ...  

Pendant des siècles, cette plante était la seule source de teinture bleue en Europe.  Couleur très recherchée par l’artisanat du textile, la culture du pastel se développe en Normandie et dans le Sud-Ouest de la France au Moyen-Âge.  Ce n’était qu’à partir du XVIIe siècle et l’arrivée de l’indigo de l’Inde que la culture du pastel s’effondre.  

Pourtant ... je rêve toujours de cette jolie plante : l’histoire de sa culture en Normandie et les beaux dégradés de bleu qu’elle produit.

Alors cette année j’ai décidé de faire vivre mes rêves du bleu !

Ce petit projet « bleu » va se dérouler au courant de l’année qui arrive.
Effectivement, je viens d’acheter des graines du pastel des teinturiers
et d’ici peu je vais commencer cette petite aventure du bleu.

... à suivre ...

Thank you for visiting the Spinning Shepherd!