December 27, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 29 " Hats off to RhumRaisin "

De la Toison au Tricot n° 29 " Un Coup de Chapeau à RhumRaisin "

Hats off to my lovely RhumRaisin!

Un coup de chapeau à ma jolie RhumRaisin!

Every sheep has a story. And every sheep has particular qualities that catches the eye of the shepherd. Take RhumRaisin for example!

Chaque mouton a une histoire. Et chaque mouton a ses qualités particulières qui attirent l’attention de la bergère. Par exemple, regardez RhumRaisin :

For most people, the striking thing about RhumRaisin is her atypical coloring. She is a white ouessant ewe : 100% pure, no out-crossing here. But she has a dark head and feet. The color is indescribable ... and impossible to photograph. It’s not black and it’s darker than any brown that I’ve ever seen. The deepest mahogany ... very very unusual. But what caught my eye was the quality of her fleece.

Pour beaucoup, ce qui frappe chez RhumRaisin est sa couleur atypique. Elle est une brebis ouessant blanche : 100% pure race, pas de croisement ici! Pourtant elle a la tête et les pattes très sombres. La couleur est plutôt indescriptible ... et très difficile à photographier. Ce n’est pas noir et c’est bien plus foncé que n’importe quel brun que j’aie jamais vu. Un acajou très soutenu ... couleur très inattendue. Mais ce qui m’a frappée chez RhumRaisin c’était la qualité de sa toison.

In this picture she is just 10 months old. But as you can see, her fleece has unusually beautiful luster. Additionally her fleece has a beautiful staple length and a soft handle. Everything a spinner could hope for.

Dans cette photo elle a 10 mois. Mais vous pouvez bien voir le beau lustre inhabituel de sa toison. En plus la longueur de la mèche et la douceur de la laine en font une toison exceptionnelle. À quoi faire rêver une fileuse.

Much of the luster of her fleece is due to the generous amount of ultra fine garde hairs, which are very similar to mohair. So working with her fleece is like working with a 90% wool/10% mohair blend!

Le lustre de la toison est attribuable à la quantité de poils de garde présente dans la laine. Ces poils de garde sont très fins et ressemblent au mohair. Alors, travailler la toison de RhumRaisin, c’est comme travailler un mélange 90% laine/10% mohair!

The mohair-like quality of the garde hair can easily be seen in this green beret. This lovely Meret beret (pattern by WoollyWormhead) has a stunning lace pattern which has been obscured by the halo effect of the fine garde hairs.

L’aspect mohair des poils de garde peut se voir dans le béret vert. Ce joli béret « Meret » (modèle de WoollyWormhead) a un superbe motif en dentelle qui est caché par l’effet de halo des poils de garde fins.

The white beret, designed by Jeni Chase, has a lovely lace pattern that can still be seen. But the halo is starting to develop as it is worn.

Le béret blanc (modèle de Jeni Chase) a un joli motif en dentelle qui se voit à présent, mais au fur et à mesure que le béret est porté, un halo commence à se développer.




So hats off to RhumRaisin and her beautiful fleece!

Alors, coup de chapeau à RhumRaisin et sa belle toison!

December 20, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 28 " Ready to Spin ! "

De la Toison au Tricot n̊ 28 "Prête à filer”

For the past few days I’ve been knitting up samples for my fair isle cardigan.

I need to come up with a yarn that will give me a gage of 27 stitches per 4 inches in stockinette stitch. After a few tries, I think I’ve come up with a yarn that will work. It’s a 2-ply yarn that measures 444 yards per 3.5 oz (100 g), knit on 2mm (US 0) knitting needles.

Ça fait plusieurs jours maintenant que je fais des échantillons pour mon cardigan shetland.

J’ai besoin d’un fil susceptible de faire 27 mailles pour 10 cm de tricot jersey. Après quelques essais je pense l’avoir trouvé. Il s’agit d’un fil à 2 brins qui fait 400 mètres pour 100 grammes, tricoté avec des aiguilles de 2mm.


So I need :

900 yards (7.5 oz) black wool
450 yards (3.5 oz) grey (oatmeal) wool
450 yards (3.5 oz) honey-beige wool
450 yards (3.5 oz) heather wool
305 yards (2.5 oz) green wool
305 yards (2.5 oz) brown wool

In all, that’s 2,860 yards (just under 23 oz) or 2-ply yarn ... which is over 3 miles of yarn before plying. Whew! Have I got my work cut out for me!

My goal is to finish the spinning in January.
Okay! Let’s get to work!

Alors, j’ai besoin de :

810 mètres (212 g) de laine noire
405 mètres (106 g) de laine grise
405 mètres (106 g) de laine beige-miel
405 mètres (106 g) de laine “bruyère”
275 mètres (71 g) de laine vert-mousse
275 mètres (71 g) de laine brune

En tout ça fait 2 575 mètres (643 g) de fil à 2 brins .... c’est à dire plus de 5000 mètres de fil avant retordage! Alors, j’ai des kilomètres de filage à faire.

Mon objectif est de terminer le filage en janvier.
Allez ! au boulot !

December 13, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 27 " Down With Preconceived Ideas! "

De la Toison au Tricot n̊ 27 " À Bas les Préjugés "

I admit it! I had a strong bias against agouti grey fleeces. Essentially, this type of grey is a mixture of white and black fibers for a black agouti grey or a mixture of white and brown fibers for a brown agouti grey. I have to say that even the idea of such a mixture didn’t do too much for me!

Je l’admets. J’avais un fort préjugé contre les toisons de couleur agouti gris. Effectivement cette couleur “grise” est un mélange de fibres blanches et noires pour un agouti noir ou blanches et brunes pour un agouti brun. Il faut dire que même l’idée d’un tel mélange ne m’inspirait pas beaucoup.

So then, this summer Dominique sent me 4 such fleeces.
Okay, well .. I washed and dried them along with the other fleeces, then I put them all (except Cornelia’s fleece which I dyed) into a big sac. Since then, they’ve been in the back of the closet.

Alors, cet été Dominique m’a envoyé 4 toisons de cette couleur.
Bon d’accord .... je les ai lavées et séchées en même temps que les autres toisons, puis je les ai enfournées dans un gros sac (toutes sauf celle de Cornelia que j’ai teint). Depuis, elles sont restées au fond de l’armoire.


A few weeks ago, I got up the courage to take a look at these “unloved” fleeces.
Here’s the fleece of Ibex, a black agouti grey ram :

Il y a quelques semaines j’ai osé sorti ce sac de toisons “mal-aimées”.
Voilà la toison d’Ibex, bélier agouti noir :


Okay, it does look interesting, but to be completely honest, it really doesn’t do much for me, it left me feeling pretty indifferent. In other words, I wasn’t expecting much from this fleece. And to top it off, it’s the fleece of a 3 year old ram ...

D’accord, elle est quand-même intéressante, mais pour être tout à fait honnête, elle ne m’emballait pas ...ce qu’elle m’inspirait était du genre “bof”! Bref, je ne m’attendais pas grande chose de cette toison. En plus c’était celle d’un bélier de 3 ans ...

But I had to at least try to do something with it.
After all, one never knows.... So I got out my wool combs ...
and after a few passes, I thought to myself that maybe this wool was really not as objectionable as I had originally thought.
In fact, the wool is actually quite beautiful : very fine and silky.

Mais il fallait au moins essayer de faire quelque chose avec.
Après tout, on ne sait jamais ... Alors, j’ai sorti les peignes ...
et après quelques passages je me suis dit que peut-être elle n’était pas vraiment aussi moche que j’avais d’abord pensé.
En fait, la laine s’avère plutôt belle : fine et très soyeuse.

Then I spun a small half-ounce skein of yarn (60 metres, 2-ply yarn)

Puis j’ai filé un petit écheveau de 15 grammes (60 mètres, à 2 brins).

The resulting yarn is really beautiful : a lovely tweedy grey. I’m absolutely thrilled with the results. I’m now a fan of agouti grey ouessant wool. So down with preconceived ideas!

Le fil qui en résulte est vraiment très beau. Couleur nuancée, un peu genre tweed. Je suis tout à fait ravie avec le résultat ! Je suis une nouvelle convertie à la laine ouessant couleur agouti ! À bas les préjugés !

And the moral of the story. It’s only in working with a fleece that you can really discover the beauty of the wool in question. And remember to beware of those preconceived ideas !

Et la morale de cette histoire. C’est en travaillant une toison qu’on peut vraiment voir la beauté de la laine en question. Et surtout, faire gaffe aux préjugés ...

December 6, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 26 " A Little Riddle for the End of the Year "

De la Toison au Tricot n° 26 " Une Petite Devinette pour la fin de l'année "

I have to say that I like spinning wool. In particular, I love starting with the raw wool.

I prepare my wool, lock by lock. Then I let these same fibers gently slip through my fingers as I spin my yarn.

Ultimately, with this type of fiber preparation, the spinner ends up with an intimate knowledge of the raw material that she is working with.

Even for me – after many years of experience as a spinner – I often find myself surprised and even filled with wonder at the resulting yarn.

So, in the guise of a riddle for the end of the year, I would like to share with you a few woolly secrets about our dear little ouessant sheep!

First I would like to show you 5 little skeins of ouessant wool in natural colors. There is one skein of black wool and one skein of white wool. Between the two there are three skeins of “unknown” color!

Il faut dire que j’aime bien filer la laine. J’adore surtout travailler à partir d’une toison brute.

Je prépare une toison mèche par mèche. Puis je laisse glisser ces mêmes fibres entre mes doigts quand je les file.

C’est un travail qui fait en sorte que la fileuse finit par avoir une connaissance approfondie de la matière première qu’elle travaille.

Pourtant, même moi – avec tant d’années d’expérience dans le filage de la laine – il m’arrive d’être étonnée, voir émerveillée, par le fil qui en résulte.

Alors, sous la forme d’une devinette pour la fin de l’année, j’aimerais bien vous confier quelques petits secrets laineux de nos chers moutons d’ouessant.

Voilà, je vous présente cinq écheveaux de laine ouessant de couleurs naturelles. Il y a un écheveau de laine noire et un écheveau de laine blanche. Entre les deux, il y en a trois de couleurs “mystères”.

Can you tell me the color of the sheep that produced the wool for these three skeins? (b, c, & d)

Est-ce que vous pouvez me dire la couleur des moutons qui ont produit la laine de ces trois écheveaux? (b, c, & d)


Leave your response in the comments section of this post. And who knows ... perhaps the spinning shepherd will have a little surprise for whoever comes up with the right answer!
Solution will be posted on January 3!

Laisser votre réponse dans la partie “comments”. Et qui sait ... peut-être la bergère fileuse aura une petite surprise pour celui ou celle qui arrive à deviner juste! Solution pour le 3 janvier!

November 29, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 25 " Finally! It’s finished ! "

De la Toison au Tricot n° 25 "Ça y est ! C’est fait !"

There you go! I’ve finally finished. The fiber prep for my fair isle cardigan is done. I have a number of little sacs of combed wool that are waiting to be spun.

Here’s a little sampling of the combed wool that I will be using for my sweater :

Voilà ! C’est fait ! La préparation de la laine pour mon cardigan shetland se termine. J’ai plusieurs petits sacs de laine peignée qui n’attend qu’à être filée !

Voilà un échantillonnage de laine peignée que je vais utiliser pour mon cardigan :


Although the fiber prep is a lot of work, it’s really actually easy when compared to the next step.

No ... I’m not talking about spinning, which is actually quite easy in my opinion, rather I’m thinking about the planning stage where I need to think about how I want the finished sweater to look and all the little details that I have to deal with in order to assure that I end up with the sweater that I’m dreaming of.

In particular, I need to pay special attention to the gage of the yarn that I’m spinning so that I can get the correct gage when I knit! Then I need the figure out the amount of wool to spin in each color, etc..... In other words, it’s not necessarily that easy! It takes a lot of patience, a number of spun and knit samples, and then another dose of patience to make sure that I’m on the right track.

I have to admit that this step is a bit of a pain and it can seem unduly fiddly ... but it’s a crucial step as it is often where a potentially beautiful project crashes!

I have to say that it is well worth the bother spinning and knitting up sample swatches to check and recheck .... in order not to be disappointed later on ....

So there you have it ... I’ve got my work cut out for me.

Bien que la préparation de la laine soit un gros travail, elle s’avère plutôt facile quand on pense à la prochaine étape.

Non, il ne s’agit pas du filage, qui est à mon sens plutôt simple, mais du stade de planning où il faut bien considérer la réalisation souhaitée (dans ce cas mon cardigan shetland) et tous les petits détails qu’il faut maîtriser pour y arriver : notamment, quelle épaisseur de fil à filer pour donner une tension correcte lors du tricotage! Puis il faut calculer la quantité de laine à filer, etc .... Bref, tout ça n’est pas forcement très évident !

Il faut pas mal de patience, plusieurs échantillons à la fois filés et tricotés, et encore de la patience pour vérifier qu’on est sur la bonne piste.

Il faut dire que cette étape peut sembler assez pénible ... mais, c’est une étape critique car c’est souvent là où un éventuel beau projet échoue ! Je vous assure qu’il vaut la peine de faire des échantillonnages ... de vérifier ... et revérifier ... pour ne pas être déçu ....

Alors, on y va ... au travail !

November 26, 2009

What's going on around here ?

Qu’est-ce qui se passe par ici ?

RhumRaisin, who had a sparkling white coat yesterday, is now sporting a not-so clean coat.

RhumRaisin, qui avait un manteau bien blanc hier, en arbore un aujourd’hui qui est nettement moins propre !

And all thanks to Caramel, who is only ever doing his job !

Et tout ça grâce à Caramel qui ne faisait que son boulot !

I put together my breeding groups on the 6th of November, almost 3 weeks ago. And I’ll be leaving the rams in with their respective groups until the first week of January. I have done this very purposely.

J’ai constitué mes trois groupes de reproduction le 6 novembre, il y a presque 3 semaines. Les béliers restent dans leurs groupes respectifs jusqu’à la première semaine de janvier. J’ai sélectionné ces dates en pleines connaissance de cause.

Because I separated the rams and ewes in mid-August, well before the ewes starting cycling, I can better “control” when lambing begins and ends. If I had put together my breeding groups in September, I could have had lambs any time from February to May or even June. For all sorts of reasons, I really prefer NOT to have any lambs arrive in February or March. All said and done, April - May lambs work out better for both me and the sheep. (There’s more grass, the weather is generally better, etc...)

Dans le mesure où j’avais séparé les béliers et les brebis en août, bien avant que les brebis soient en chaleur, je peux mieux “contrôler ” les dates de l’agnelage ... au moins quand il commence et quand il finit. Si j’avais constitué mes groupes de reproduction en septembre, j’aurais pu avoir de naissances entre février et mai ... voire en juin. Pour toutes sortes de raisons, je préfère ne pas avoir de naissances en février - mars. Tout compte fait, la naissance en avril - mai m’arrange davantage. Et il me semble que c’est également préférable pour les brebis et leurs agneaux. (Plus d’herbe, normalement il fait plus beau, etc....)

So why did I chose to put together my breeding groups during the first week of November? Knowing that the gestation period of sheep is approximately 148 days (roughly 5 months), and knowing that I wanted lambing to start in April, all I had to do was count back 5 months .... or even easier, use my handy little gestation table for sheep to help me decide when to put the ram in with his group of ewes.

Alors, pourquoi j’ai choisi de constituer mes groupes de reproduction au cours de la première semaine de novembre ? Sachant que la période de gestation chez l’ovin est en moyenne de 148 jours (c’est à dire, à peu près 5 mois), et dans la mesure où j’avais envie que l’agnelage commence en avril, il ne me fallait remonter dans le temps de 5 mois ... ou encore plus simplement utiliser mon petit tableau de gestation ovine, pour m’aider à fixer une date pour mettre le bélier avec son groupe de brebis.

By leaving the breeding groups together from the 6th of November until the 6th of January, I know to expect lambs from the 3rd of April until the 3rd of June.

Effectivement, quand je laisse un bélier et ses brebis ensemble entre le 6 novembre et le 6 janvier, je peux attendre l’agnelage entre le 3 avril et le 3 juin.

I’ve put together a sheep gestation table that you can download. It is based on 148-day gestation period.

J’ai constitué un petit tableau de gestation ovine que vous pouvez télécharger. Il est basé sur un période de gestation de 148 jours.

Oh ... and by the way, not only is RhumRaisin’s coat quite dirty, but I did see Caramel mount her. So, according to my gestation table .... bred on the 26th of November ... I can expect a lamb around the 23rd of April. Time will tell.

Oui ... et à propos ... le manteau de RhumRaisin est non seulement très sale, mais j’ai bien vu Caramel lui monter dessus. Alors, selon mon tableau de gestation .... fécondée le 26 novembre ... naissance vers le 23 avril. On verra bien!

November 22, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 24 "Color Rethink"

De la Toison au Tricot n̊ 24 “Repenser les couleurs”

For the past few weeks I’ve been busy preparing wool to spin for my fair isle cardigan. The honey-beige from Merveille is finished. So is the moorit brown from Nougatine and the grey from Sonnaille. Margot’s black fleece is almost finished too.

But I’ve been having problems with the other two colors : heather and ghillie green. I was planning on blending a few different colors together to get the look I wanted. But wasn’t having any luck with any of my trial batches.

Depuis quelques semaines maintenant, je m’occupe de la préparation de la laine à filer pour mon cardigan shetland. La laine beige-miel de Merveille est faite. Egalement la laine brune de Nougatine et la grise de Sonnaille sont prêtes. La toison noire de Margot est presque terminée aussi.

Mais il faut dire que j’ai eu des problèmes avec les deux autres couleurs : la couleur dite bruyère et celle dite verte mousse. J’avais l’intention de mélanger ensemble plusieurs couleurs pour arriver au look que je souhaitais. Mais vraiment sans succès!


After having worked with Amadéus’ beautiful grey fleece that had been dyed, I came to the realization that I was going about this in the wrong way. The best way to get the heather color that I wanted was to over-dye a grey fleece with magenta. As for the ghillie green, how about over-dyeing some brown fleece with green! This will be much easier than blending ... and I think that the results will be more to my liking.

Pourtant, après avoir travaillé la belle toison grise de Amadéus qui avait été teinte, je me suis rendue compte que je m’étais trompée d’approche! La meilleur façon de créer la couleur bruyère est de teindre une toison grise avec de la teinture magenta. Quant à la couleur dite verte mousse, pourquoi pas teindre une toison brune avec de la teinture verte. En tout cas ça serait plus facile que de mélanger plusieurs couleurs. En plus je pense que les résultats seront plus à mon goût!

I only need 270 meters of ghillie green ... just over 70 grams of finished yarn. So I decided to take just one third of Elaphe’s fleece (150 grams) and dye it green.

How does this look!

Je n’ai besoin que de 270 mètres de fil, c’est à dire un peu plus que 70 grammes de laine filée. Alors, j’ai décidé d’utiliser un tiers de la toison d’Elaphe (150 grammes) et de la teindre avec de la teinture verte.

Qu’est-ce que vous en pensez?

And here’s what the combed fiber looks like!

Et voilà un peu de cette laine peignée.


Perfect! Just what I was hoping for!

C’est parfait! Juste ce que j’espérais!

For the heather, I need 405 meters, which is a bit over 100 grams ... so I’ll need to use a whole fleece. I’ve used Iroise’s beautiful grey fleece and dyed it magenta.

Pour la couleur dite bruyère, j’ai besoin de 405 mètres de fil, c’est à dire à peu près de 110 grammes de laine filée. ...alors je vais avoir besoin d’une toison entière. J’ai choisi la belle toison grise d’Iroise des Lutins du Montana et je l’ai teinte avec de la teinture magenta.

And here’s the combed fleece and a sample of spun yarn.

Voilà la laine peignée et un petit échantillon de la laine filée.

This is so beautiful and the color is perfect.
I ended up with 160 grams of combed top and 180 grams of combing waste.
Looks like I’ll be able to make a matching felt beret with this!

C’est vraiment très beau! La couleur est parfaite. J’ai fini par avoir 160 grammes de laine peignée et 180 grammes de déchets du peignage. Alors, il me semble que je peux même en faire un béret feutré assorti avec les déchets!

I still have to comb Elphe’s green fleece.
But I’m getting there!

J’ai toujours la toison verte d’Elaphe à peigner
... mais je vais y arriver!

November 20, 2009

Dressed and ready to go!

Mis en tenue et prêt à y aller!

This year I have 3 small breeding groups. The rams and the ewes have been separated since mid-August. Two weeks ago, on the 6th of November, I spent the day moving sheep into their groups, worming and treating each one, checking and trimming feet, and fitting each one with their coat for the winter.

Cette année, j’ai trois petits groupes de reproduction. Les béliers et les brebis ont été séparés depuis la mi-août. Il y a deux semaines, le 6 novembre, j’ai constitué mes trois groupes. En même temps j’ai traité chaque mouton ; ensuite j’ai vérifié l’état des onglons et les ai coupés si besoin était ; finalement je leur ai enfilé un petit manteau.

Jasper, my young grey ram will be spending the next two months with Paline, Nougatine & Cassonade, three brown ewes, and Rosalie and Margaret, two black ewes.

Jasper, jeune bélier gris, va passer les deux prochains mois avec Praline, Nougatine & Cassonade, trois brebis brunes (noisette), et avec Rosalie et Margaret, deux brebis noires.


At 8 months and 38 cm, Jasper is too small for his coat. Even with his voluminous fleece, the smallest sized coat is too big for him. I ended up altering his coat to fit him better.

À 8 mois et avec ses 38 cm, Jasper s’avère trop petit pour son manteau! Même avec sa toison volumineuse, le plus petit manteau fut trop grand pour lui. Alors, j’ai fini par l’ajuster à sa taille.

Jasper and his girls § Jasper et ses copines !

As for Mac, my young brown ram, he will be keeping company with Mira & Mysti, two grey ewes and ‘TitBijou & Onyx, two black ewes.

Quant à Mac, jeune bélier brun, il tient compagnie à Mira & Mysti, deux brebis grises et ‘TitBijou & Onyx, deux brebis noires.

Mac at 7 month and 39 cm § Mac à 7 mois et 39 cm


Mac & his girls § Mac et ses copines

Both of these young rams will bring some of the rarer (recessive) color genetics to my flock.

These two breeding groups should produce a total of 9 lambs next spring. I am expecting all lambs to be black ...BUT there is a possibility of one or two grey lambs from the grey x brown matings. This will largely depend on a certain amount of luck and wether or not any of the browns carry the gene for color modification. I think that both Praline & Mac do ... but am less sure about Nougatine & Cassonade. At any rate time will tell.

Chacun de ces deux béliers apporte à mon troupeau des gènes de couleur rares car récessifs.

À partir de ces deux groupes de reproduction, 9 agneaux devraient naître au printemps prochain. Je prévois 9 agneaux noirs ... POURTANT, il se peut qu’un ou deux agneaux gris naissent des accouplements gris x brun. En gros, cela dépend si mes bruns portent en eux le gène de modification de couleurs. Je pense bien que Praline et Mac le portent ... je suis moins certaine pour Nougatine & Cassonade. De toute façon, on verra bien!

I am really looking forward to seeing next years lambs.

Just to summerize :
  • 5 grey x brown matings : all lambs will carry both grey and brown and all lambs will be black, with the possibility (hopefully) of one or two grey lambs
  • 2 grey x black matings : both lambs will be blacks that carry grey
  • 2 brown x black matings : both lambs will be blacks that carry brown
The third breeding group is an all white group ... but more about that one later!

J’attends avec impatience les futurs agneaux 2010!

Juste pour faire le point :
  • 5 accouplements gris x brun dont tous les agneaux seront porteurs de gris et brun ; les agneaux seront noirs ... avec la possibilité d’un ou deux agneaux gris.
  • 2 accouplements gris x noir dont les deux agneaux seront noirs porteurs de gris.
  • 2 accouplements brun x noir dont les deux agneaux seront noirs porteurs de brun.
Le troisième groupe de reproduction se constitue d’un bélier blanc et deux brebis blanches ... on en parlera plus tard!

November 15, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 23 " Fleece Check "

De la Toison au Tricot n° 23 "Control Toison!"

From time to time I like to take a closer look at how the fleeces are growing.
Here's a little sampling of next year's wool crop !

De temps en temps j'aime bien vérifier le stade de croissance des toisons.
Voilà un petit échantillonnage de toisons 2010 !

Mac : Brown fleece that is starting to grow in lighter at the base !
Mac : Une toison brune qui s'éclaircit (se modifie) au niveau de la peau !


Jasper : Lovely light blue grey fleece
Jasper : Jolie toison de couleur grise bleutée assez claire


Cassonade : Brown Fleece ... tips are looking a bit "cottony"
... better start getting the coats out!

Cassonade : Toison brune ... les points commencent à se dégrader
... il faut penser aux manteaux pour moutons!



Chloé : White fleece that isn't particularly white!
Chloé : Toison blanche qui n'est pas aussi blanche que ça!

November 8, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 22 "Washing & Dyeing Fleece : A few Details on How & Why I do it the way I do! "

De la Toison au Tricot n° 22 " “Nettoyage et Teinture d’une Toison : Quelques précisions sur ma façon de faire”

I’ve had a number of people ask for details about how and why I wash and dye my fleeces the way I do.

Today I would like to address these queries by giving you some additional information about the composition of raw wool, the basic chemistry of washing wool and a few educated guesses why I’ve been able to successfully dye my fleeces without actually having scoured them in hot water and detergent.

Plusieurs personnes m’ont demandé d’élaborer comment et pourquoi je nettoie et teins mes toisons comme je le fais.

Aujourd’hui j’aimerais bien répondre à ces questions des lecteurs et des lectrices en vous donnant plus de détails au sujet de la composition de la laine brute, de la bio-chimie du nettoyage de la laine, et de quelques suppositions (plus ou moins) éclairées pour expliquer pourquoi je réussis à teindre mes toisons malgré le fait qu’elles ne sont pas lavées préalablement avec du savon (ou du détergent) dans de l’eau chaude qui est “normalement” de rigueur.

To begin with I would like to quote a few paragraphs from an excellent article by Judith Mackenzie McCuin entitled « On Washing Wool » published in the Fall 2008 issue of Spin-Off (pp. 64-68).

Pour commencer, j’aimerais bien citer quelques paragraphes tirés d’un excellent article de Judith Mackenzie McCuin intitulé « On Washing Wool » (« Au Sujet du nettoyage de la laine ») publié dans le journal Spin-Off (Fall, 2008, pp. 64-68).

§§§§§

Wool : The Self-Cleaning Fiber

To understand how to clean wool, it is helpful to understand a bit about the nature of fleece and how it is produced.

Wool comes from a follicle, just like human hair. In the bulb of the follicle, wool cells split and divide, forcing the liquid wool protein (keratin) to move up the long, narrow shaft of the tube.

In addition to the coating of lanolin that happens during the passage through the tube of the follicle, wool is coated with a substance called suint. Secreted from a gland similar to a sweat gland, suint is applied just before the fiber exits the skin. Suint is liquid at skin temperature and harden as it moves up the shaft of the fiber, away from the sheep’s body heat. Like soaps and detergents, which are made from either sodium or potassium salts, the chemical composition of suint is primarily potassium salts, making suint a natural detergent. Unlike lanolin, suint is water soluble. Like all other soaps and detergents, suint naturally attract dirt and surrounds it moving the dirt up the wool shaft by osmosis toward the tips of the fleece. When it rains, sheep become self-cleaning. The rain activates the soapy qualities of the suint in the tips of the fleece and washes away much of the dirt.

I think it is always a good idea to remove the suint before more serious washing (scouring) takes place. It is simple to do. Place the fleece you want to wash in cold water and let it sit for a day or two. This will dissolve the suint – it is water soluble without the need of soap or detergents – allowing it to release much of the dirt from the fibers so that it can be easily rinsed away. (p. 65)

§§§§§

La Laine : Fibre Autonettoyante

Pour bien comprendre ce qu’il faut faire pour nettoyer la laine, il s’avère très utile de comprendre certaines choses sur la nature de la toison et la façon dont elle est produite.

La laine provient d’un follicule, tout comme un cheveu chez l’homme. Dans le bulbe, les cellules productrices de laine se divisent ce qui fait remonter la protéine de laine en forme liquide (kératine) tout au long de l’étroit conduit du follicule.


Lors du passage de la kératine dans le tube, la fibre de laine et recouverte de la lanoline. De plus, à la sortie du tube folliculaire, au niveau de l’épiderme, la laine est enduite d’une substance qui s’appelle suint. Sécrété par une glande semblable à la glande sudoripare, le suint est appliqué sur la laine juste avant que la fibre sorte de la peau. Le suint est liquide à la température de la peau mais il se durcit au fur et à mesure que le fibre pousse car il s’éloigne de la chaleur du corps. Tout comme les savons et les détergents qui sont fabriqués avec les sels (soit de sodium, soit de potassium), le suint se compose en grande partie de sels de potassium, ce qui fait que le suint agit comme une espèce de détergent naturel. Comme d’autre savons et détergents, le suint attire naturellement les saletés. Il les entoure et par osmose il les fait s’accumuler à l’extrémité extérieure de la toison. Quand il pleut, le mouton devient autonettoyant. La pluie active les qualités savonneuses du suint en bordure de la toison et enlève en grande partie les saletés.


Je pense que c’est de toute façon une bonne idée d’enlever le suint avant de continuer éventuellement avec un lavage plus “agressif”. C’est très facile à faire. Laissez tremper la toison que vous voulez lavez dans l’eau froide pendant quelques jours. Ça va dissoudre le suint parce qu’il est soluble dans l'eau. Alors, pas besoin de savon ou de détergent. Un bon trempage dans l’eau enlève de la toison non seulement le suint mais aussi une grande partie des saletés. (p.65)

§§§§§

The above quote is an excellent little summary of the basic composition of raw wool. Just to reiterate :
  • Raw wool is coated by both suint and lanolin. They are not the same thing. They are chemically different and require different methods to remove them from the fleece.
  • Suint is water soluble. Soaking the fleece in cold rain water will eliminate the suint and accompanying dirt from a fleece.
  • Lanolin is not water soluble. The only effective way to remove lanolin from a fleece is by using heat and soap or detergent.

La citation ci-dessus est un excellent résumé de la composition de la laine brute. Pour souligner quelques points clés :
  • La laine brute est enduite de deux substances : la lanoline et le suint. Ces deux composés ne sont pas la même chose. Ils sont différents sur le plan chimique et nécessitent deux méthodes différentes pour les nettoyer de la toison du mouton.
  • Le suint est soluble dans l’eau. Un bon trempage dans l’eau de pluie froide enlèvera le suint, ainsi que la plus grande partie des saletés de la toison.
  • La lanoline n’est pas soluble dans l’eau. La seul méthode efficace pour enlever la lanoline d’une toison est d’utiliser de la chaleur et du savon (ou du détergent).
So why do I advocate doing an 8 day cold water soak in rain water to clean ouessant fleece?

In her article Mackenzie McCuin goes on to talk about the “fermented suint cleanser”, a method for cleaning fleece that was developed in New Zealand. Although I won’t go into the details of the article, she recommends a week long soak in soft (rain) water.

It is interesting to note that traditionally on the Island of Ouessant, the fleeces were soaked in rain water for one week, then dried and spun.

Additionally the author mentions that this method for cleaning fleece works particularly well for breeds such as Shetland, Finn and Icelandic. All of these breed are considered to have a more primitive fleece containing a “normal” amount of suint but relatively little lanolin.

Alors, pourquoi je préconise cette méthode de trempage dans l’eau de pluie pour nettoyer une toison ouessant?

Dans son article, Mackenzie McCuin continue en parlant du nettoyage par le suint “fermenté”, une méthode qui a été élaborée en Nouvelle Zélande. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais elle suggère le trempage dans l’eau de pluie pendant une semaine.

Il est très intéressant de noter que traditionnellement les femmes d’Ouessant faisaient la même chose : trempage pendant 8 jours dans l’eau de pluie, puis séchage et filage.

L’auteur continue en disant que cette méthode marche particulièrement bien pour les moutons tels que les shetland, les finn et les islandais. L’ensemble de ces races ovines, tout comme notre petit mouton d’ouessant, a une toison dite “primitive” dont le contenu en suint est “normal” alors que le contenu en lanoline est relativement faible.

What this means is that after a week long soak in rain water, an ouessant fleece will contain no suint, but will retain the small amount of naturally occurring lanolin (that cannot be removed by soaking in water).

From my records, it is interesting to note that a raw ouessant fleece is approximately 23-25% suint. How do I know this?

I weight the dry skirted fleece before I soak it in rain water. After one week I pull it out and let it dry, then weigh it again. I always lose 23-25% in weight. For example, I start with a skirted raw fleece that weighs 600 grams. After soaking and drying, the fleece weighs approx 450 grams. That’s 150 grams of suint (mostly potassium salts but also some dirt). Although there is a tiny amount of lanolin in the fleece, it does not interfere with combing or further processing. It is just enough to give the wool a lovely handle. The wool is soft and feels as though it has been conditioned.

En conséquence, après 8 jours de trempage dans l’eau de pluie, une toison ouessant n’aura plus de suint, mais elle va garder sa petite quantité de lanoline qui ne peut pas être enlevée par simple trempage dans l’eau.

Selon mes observations, il est intéressant de noter qu’une toison ouessant brute contient de 23 à 25% de suint (en poids).

J’arrive à ce chiffre de la façon suivante : je pèse la toison (triée et sèche) avant le trempage. Après une semaine, je retire la toison et je la laisse sécher. Puis je la pèse de nouveau. Elle perd toujours environs 23 à 25% de son poids. Par exemple, je commence avec une toison brute, bien triée qui pèse 600 grammes. Après trempage et séchage elle ne pèse plus que 450 grammes. Ça fait 150 grammes de suint! Bien qu’il reste un tout petit peu de lanoline dans la toison, cela ne gêne pas le peignage ou le travail de la laine. C’est juste assez pour rendre la laine très douce au toucher. Effectivement, une toison ouessant, nettoyée de cette façon semble avoir reçu un soin dans un salon de beauté.


So how is it that I can dye wool that has not been completely scoured, which leaves in a bit of the lanolin?

When I dye an ouessant fleece I put the whole fleece in the dye pot, cover the fleece with water, add one cup of white vinegar, add the diluted commercial acid milling dye (usually no more than a teaspoon full of concentrated powdered dye diluted in a cup or two of hot water). Then I slowing bring the temperature up to just under boiling. I let the dye exhaust (15 minutes). Turn off the heat and let the dye bath cool down. The next day I rinse the fleece in cold water and lay it out to dry.

Alors, comment se fait-il que j’arrive à teindre la laine dont la lanoline n’était pas complètement enlevée au préalable?

Quand je teins une toison ouessant (après trempage) je mets l’ensemble de la toison dans une marmite en inox. Je recouvre la toison d’eau. J’y ajoute 2 à 3 verres de vinaigre blanc. Puis je mélange à peu près une petite cuillère à café de teinture en poudre “spéciale laine” préalablement diluée dans 4 verres d’eau chaude. Je verse la teinture dans la marmite. Je réchauffe l’ensemble très doucement jusqu’en dessous de l’ébullition. Après 15 minutes (environs) la teinture s’épuise (c’est à dire que l’eau est claire et la teinture s’est fixée à la laine). Je coupe le gaz et laisse refroidir l’ensemble. Le lendemain je rince la toison à l’eau froide et je la mets à sécher.

This has worked perfectly for me. My guess is that as the dye bath heats, the small amount of lanolin on the fleece is dispersed in the water and the dye attaches to the wool. Then as the dye bath cools, the lanolin reattaches to the wool fiber. So I end up with beautiful wool that is soft and lovely.

Cette méthode marche à merveille pour moi. Je pense qu’au fur et à mesure que l’eau chauffe, la petite quantité de lanoline qui reste dans une toison ouessant après trempage dans l’eau de pluie se disperse dans l’eau chaude. Lorsque la lanoline se disperse, la teinture se fixe sur la laine. Puis, quand l’ensemble se refroidit, la lanoline s’attache de nouveau à la laine. Ainsi, je finis par avoir une belle laine, bien colorée.

I have to say that I love this method of washing and dyeing ouessant fleece. I feel as though I am gently working with nature and at the same time respecting the inherent beauty of my ouessant fleeces. Additionally, this method is eco-friendly, easy, and the results .... well all you need to do is take a look !

Il faut dire que j’aime bien cette méthode de nettoyage et de teinture d’une toison ouessant. J’ai l’impression de travailler en douceur avec la nature tout en respectant la belle laine ouessant. En plus cette méthode est très écologique, facile à faire, et les résultats ... il suffit de voir ....

Grey (modified) Ouessant Fleece
Toison Ouessant grise (modifiée)


Dyed § Teinte


Combed and Spun Wool § Laine peignée et filée

November 1, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 21 " Another Hat "

De la Toison au Tricot n° 21 " Un autre bonnet ! "

I just had to knit another one!
This time all in natural ouessant colors!

Il m’en fallait faire un autre!
Cette fois-ci uniquement avec de la laine ouessant de couleurs naturelles.



Merveille, Elaphe, Ponette, & Sonaille (Lutins du Montana) and Margot, Praline & Rhum Raisin from my flock contributed to this hat.

Pour ce bonnet j’ai utilisé la laine de Merveille, Elaphe, Ponette & Sonaille des Lutins du Montana auxquelles j’ai ajouté de la laine de Margot, Praline et Rhum Raisin de mon troupeau.



This is really a stunning hat! (If I must say so myself!)
The colors are so rich and beautiful.
The photo really doesn’t show how beautiful it is!

C’est vraiment un bonnet bien réussi! (Même si c’est moi qui le dit!)
Les couleurs sont si somptueuses et chaudes.
Malheureusement la photo ne rend pas bien à quel point il est superbe!

October 25, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 20 " Hat's Off to Amadéus des Lutins du Montana!! "

De la Toison au Tricot n° 20 " Un coup de chapeau à Amadéus des Lutins du Montana ! "

I’ve finally started spinning combed top!
I began with the beautiful wool from Amadéus des Lutins du Montana.
I had a particular project in mind for this wool : a nice little hat called “Stained Glass Hat” made with a pattern by Green Mountain Spinnery .

For this hat I used black wool from Arial to set off Amadeus’ jewel-toned wool.

Enfin je me suis lancée dans le filage de la laine peignée!
J’ai commencé avec la belle laine d’Amadéus des Lutins du Montana.
J’avais un petit projet en tête pour cette laine : un joli modèle de bonnet surnommé « vitrail » de Green Mountain Spinnery.

Pour ce bonnet j’ai utilisé de la laine noire de Arial pour mettre en valeur celle d’Amadéus teinte aux somptueuses couleurs de pierres précieuses.


Didn’t it turn out nicely?
I was so happy with this one, that I made a second one!

Ça rend vraiment bien, n’est-ce pas?
J’étais tellement contente avec le résultat que j’en ai fait un deuxième!


two hats, one seen from above
deux bonnets avec un vu de dessus

October 19, 2009

Yet another type of Bird's Nest !!

Encore une autre espèce de nid d'oiseau !!

Dagobert : Grey Ouessant Ram
Dagobert : Bélier Ouessant gris

October 18, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 19 "I found a bird's nest !"

De la Toison au Tricot n° 19 "J'ai trouvé un nid d'oiseau ! "

No! I'm not talking about this type of bird's nest !

Non! Je ne parle pas de ce type de nid d'oiseau !


I'm talking about this type !

Je parle plutôt de ce type-là !


Yes! This is an altogether different type of bird's nest!

Oui, c’est une espèce de nid d’oiseau tout à fait à part!

The term "bird's nest"is used to refer to an accumulation of hay that can often be found in a fleece. This bird's nest is almost always found at the base of the neck.

As most hay feeders are in the shape of a V, the sheep need to reach up to eat hay. Without fail they pull down the hay onto their heads and the hay tends to accumulate at the base of the neck and in the worst of cases in a line along the top of the back!

Effectivement l’expression “nid d’oiseau” se réfère à l’accumulation de foin et de matière végétale qui se retrouve des fois dans une toison. Ce nid d’oiseau se retrouve presque toujours au niveau du cou.

Comme la plupart des râteliers se présente en forme d’un V, les moutons ont besoin de tirer le foin d’en haut. Alors, sans exception, ils font tomber le foin sur leur tête où il s’accumule au niveau du cou ... et dans les pires des cas tout au long du dos!

One simple way of avoiding this type of bird's nest in your fleeces is the use a hay feeder that has verticle bars that are perpendicular to the ground : when the sheep pull hay out of the feeder, they won't be pulling it out ontop of themselves.

Pour éviter ce genre de nid d’oiseau dans vos toisons, pensez à utiliser un râtelier qui est perpendiculaire au sol et non pas à un angle qui surplomb les moutons. Ainsi, quand ils y retirent du foin, ils ne se recouvrent pas la toison de foin.

The above fleece and bird's nest is from Merveille des Lutins du Montana. This was a very small "nest" and didn't spoil the overall quality of the fleece. Merveille's fleece has proven to be one of my favorites this year.

La toison et le nid d’oiseau ci-dessus sont ceux de Merveille des Lutins du Montana. Ce n’était qu’un tout petit nid d’oiseau qui ne gâtait point la qualité de la toison dans son ensemble. Effectivement, la toison de Merveille s’avère une des plus jolies toisons que j’ai travaillées cette année.

Merveille des Lutins du Montana :
Such a lovely color and exquisite wool quality!

Quelle belle couleur et quelle qualité de laine!

October 11, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 18 "Beautiful Brown Ouessant Wool"

De la Toison au Tricot n° 18 "La Belle laine ouessant brune"

This year I’ve had the good fortune of having four beautiful brown ouessant fleeces to work with : two from my own flock and two from Les Lutins de Montana.

Isn’t it absolutely amazing to see the wide range of shades you can get from a brown sheep? These fleeces range in color from the lightest mioget (honey-beige) to a dark chocolate brown.

Aren’t they just beautiful?

Cette année j’ai vraiment de la chance de pouvoir travailler avec quatre belles toisons ouessant de couleur brune : deux de mon propre troupeau et deux des Lutins du Montana.

C’est tout à fait étonnant de constater la vaste gamme de tons de brun qu’on peut trouver chez un mouton d’ouessant noisette (brun). Ces toisons vont d’un beige-miel très clair jusqu’à un chocolat soutenu.

Elles sont vraiment belles, n’est-ce pas ?

Brown Ouessant Wool Samples : locks, combed, and spun.
Échantillons de laine ouessant brune :
mèche de laine, laine peignée, et laine filée



It’s interesting to note that Praline, Elaphe, and Nougatine are all out of the same ram. And it’s quite possible that Praline and Elaphe are full brother and sister. It looks quite likely when considering the color of their fleeces. Praline’s fleece is her second shear. Elaphe’s fleece is his first shear. In Elaphe’s fleece we can see how the fleece is changing color at the base (cut end) where it has become quite a bit lighter. This lighter color is the exact color of Praline’s fleece.

Il est intéressant à noter que Praline, Elaphe, et Nougatine sont issus du même bélier. En plus, il se peut que Praline et Elaphe soient même frère et soeur. On dirait que c’est le cas quand on considère leurs toisons. Celle de Praline est de la deuxième tonte. Celle d’Elaphe est de la première tonte. Chez ce dernier on peut voir que la couleur de la toison est en train de se modifier vers le bout coupé où elle est plus claire. Cette couleur plus claire est exactement la même couleur que la toison de Praline.

September 24, 2009

That’s it! I’m taking the plung!

Ça y est! On y va!

After having been asked by so many of my French visitors to write in French, I’ve decided to go beyond the limits of a single language blog and try my luck with a bilingual format!
So a big hello to all my French visitors.
In the next few weeks (or months?) I’ll be trying to update the whole blog.
In the mean time .... welcome!


Après avoir été sollicitée par de nombreux lecteurs francophones, j’ai décidé de franchir les limites d’un blog unilingue et tenter ma chance avec un format bilingue!
Alors, un grand bonjour aux lecteurs et aux lectrices francophones.
Dans les quelques semaines (ou mois?) à venir je vais essayer de mettre l’ensemble du blog en français.
Entre temps ... Soyez le bienvenu!

September 13, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 17 "The BIG Project"

De la Toison au Tricot n̊ 17 “Le Grand Projet”

I have a number of different projects in mind for this year.
But I have one BIG project. It is THE project and will take priority over all others. There will be plenty of yarn for all sorts of other projects, but this is the project.

The big project is a fair isle cardigan from Meg Swansen’s Knitting : 30 Designs for Hand Knitting. Here’s a picture of the finished sweater knit by a fellow Ravelry member.

J’ai plusieurs projets de tricot en tête pour cette année.
Mais j’ai un GRAND projet.
C’est LE projet auquel je donne la priorité absolue.
J’aurai assez de laine pour toutes sortes d’autres projets.
Mais celui-ci c’est LE projet!


Ce grand projet est un cardigan shetland à motif géométrique.
Le modèle se retrouve dans Meg Swansen’s Knitting : 30 Designs for Hand Knitting.

Voici une photo de ce cardigan tricoté par une consœur de Raverly.

A big thanks to fellow Ravelry member, LindaPinOKC, for the photo.
Un grand merci à LindaPinOKC, consœur de Raverly, pour la photo.

I think this is an absolutely beautiful sweater.
There are a number of things that I love about this sweater. Meg’s fair isle design is just stunning. She designed this sweater using Jamieson & Smith Shetland Wool and 4 of the 6 colors called for are natural colors : natural colors that I have in ouessant wool. I’ll be using natural black from “Margot”, moorit (brown) from “Nougatine”, mioget (honey-beige) from “Merveille”, and oatmeal (grey) from “Sonnaille” all in natural ouessant wool! I’ll need to blend/create two additional colors to complete the palette : heather & ghillie green.

Je le trouve magnifique!
Il y a plusieurs choses concernant ce tricot que j’adore.
D’abord, ce modèle shetland de Meg est une vraie merveille!
Elle l’a conçu avec la laine shetland de Jamieson & Smith et 4 des 6 couleurs recommandées sont des couleurs naturelles : de couleurs naturelles dont je dispose en laine ouessant! J’utiliserai de la laine noire de “Margot”, de la laine noisette (brune) de “Nougatine”, de la laine dite mioget (beige-miel) de “Merveille”, et de la laine grise de “Sonnaille”. J’aurai besoin de mélanger/créer les deux autres couleurs pour compléter la palette : couleur bruyère et un vert mousse.

Samples of my wool for this cardigan.
Echantillons de laine filée pour ce cardigan.

For the heather, I am blending fushia, blue, black, brown, and white.

Pour la couleur bruyère je mélange de la laine magenta, bleue, noire, brune et blanche.


For the ghillie green I’m blending 50% natural moorit (brown) and 50% forest green.

Pour le vert mousse, je mélange 50% de la laine brune naturelle et 50% de la laine vert sapin.


It will be a real challenge to complet this sheep to sweater project but I’m really excited about it! It is “THE BIG PROJECT!”

Ce sera un vrai défi d’achever un tel projet de la toison au tricot, mais je suis vraiment très excitée.
C’ est le grand projet!

August 30, 2009

Sheep to Sweater Sunday n° 16 "Yarn Design"

De la Toison au Tricot n̊ 16 “Conception du fil”

My mother always told me that I should think before I speak. Of course she had a point! But I’d go one further and say that you need to think before you spin.

Ma mère m’a toujours dit de penser avant de parler. Et bien sûr, elle avait raison! Cependant, moi, j’irai encore plus loin ... penser avant de filer!

It’s far too easy to spin withouth thinking! Too often this results in all sorts of odd balls of yarn in different gages & different colors. And at the end of the day, nother quite goes together & it’s difficult to actually make anything from all of those interesting bits and pieces.
One way to avoid this problem is to plan ahead. To think before you spin!
Of course I’m not suggesting that you plan out every project that you might consider making in the coming year – rather, before you start spinning, look at the fiber that you have and think about how you can make the most out of what you have.

C’est bien trop facile de filer sans penser. Trop souvent on finit par avoir toutes sortes de petites pelotes de laine de toutes les couleurs et de toutes les épaisseurs! Et en fin compte; il n’y en a pas qui vont ensemble et il s’avère très difficile d’en faire quoi que ce soit!
Pour éviter ce piège il faut prévoir! Bref, concevoir avant de filer!
Bien sûr je ne suggère pas que vous planifiez l’ensemble de vos projets éventuels – pourtant avant de vous lancer dans le filage, réfléchissez un peu ... pensez aux toisons à votre disposition et considérez les possibilités.

As for me, this year I basically have 2 qualities of wool :

Quant à moi, cette année j’ai deux qualités de laine :

Combed Top
La laine peignée

and ... et ...

Combing Waste
Les déchets du peignage

I have decided that all of the combing waste will be carded and spun then used for various “knit to felt” projects like berets, slippers, bags, etc ... so this will be easy! All of the combing waste will be spun at 8 to 8.5 wpi!

J’ai décidé de carder puis de filer l’ensemble des déchets du peignage pour des projets “tricoter pour feutrer” comme béret, pantoufle, sac, etc. Alors ça sera facile : tout les déchets du peignage seront filés à 8 à 8,5 wpi.

Samples of spun combing waste
Echantillons de la laine filée à partir de déchets du peignage

The combed top is another thing altogether.
To make it simple, almost all of this will be spun at 14 wpi which is my all purpose gage for knitwear. That said, I’m thinking about making at least one lace shawl which will need a much finer yarn. So I’ll need to set aside some wool for this purpose.

Par contre, la laine peignée c’est autre chose. Pour rendre les choses plus facile, j’en filerai la plupart à 14 wpi, ce qui correspond à un fil polyvalent que j’utilise pour la plupart de mes projets. Ceci dit, je songe faire au moins un châle en dentelle pour lequel il faut un fil beaucoup plus fin. Alors, il me faut réserver un peu de laine pour ce projet.

Samples of yarn spun from combed top
Echantillons de la laine filée à partir de laine peignée

And now ... let's start spinning!

Et maintenant .... au filage!

August 19, 2009

The new kid on the block ....

Le voilà, le petit nouveau ...

. . . introducing Jasper! . . . je vous présente Jasper!

Jasper : Grey Ouessant ram lamb
Jasper : agneau gris

What can I say? I think he's just lovely.
I've got my fingers crossed that he turns out as nice as his sire and dame.
Of course time alone will tell.
I already have a few girls lined up for him this fall.
Until then, I just love watching him ... such a joy to behold!

Que peut-on dire?
Je le trouve très beau.
J’espère bien qu’il sera aussi beau que son père et sa mère.
Bien sûr ... on verra bien!
Je lui ai déjà réservé quelques brebis pour cette année.
Entre temps, j’adore le regarder ... quelle joie de le contempler!

That time of year ....

C’est la saison!

It's those lazy days of summer but never fear, the shepherd is already busy planning for next year's lambs.

The ewes shouldn't begin coming into season for at least two months ... but just to be on the safe side, I went ahead and split up the flock.

All the boys are here at the Petite Lieudière, happily munching the late summer grass.
As for the girls they're doing much the same at Le Grand Prè.
So all is calm and quiet.

Here's my little group of boys : The black and white boys in the middle are for sale and will hopefully be finding new homes in the next few weeks.

Nous sommes dans le torpeur des jours d’été.
Ceci dit, la bergère pense déjà aux futurs agneaux 2010!
Les brebis ne doivent pas commencer à entrer en chaleur avant octobre, mais pour être “tranquille” je viens de séparer les béliers et les brebis.
L’ensemble des béliers sont ici à la Petite Lieudière, tous en train de brouter tranquillement l’herbe de la fin d’été.
Quant aux brebis, elles font pareil au Grand Pré.
Alors, tout le monde est content et calme!

Le voilà mon petit groupe de garçons : le petit noir et le blanc au milieu sont à vendre et vont retrouver de nouveaux pâturages dans les semaines à venir.

That leaves me with four breeding rams, in four different colors! : black, grey, brown, and white.

Ça me laisse quatre béliers de quatre couleurs différentes : noir, gris, noisette, et blanc.

And yes, I'm already looking forward to some beautiful lambs next spring!

... et oui ... je songe déjà aux futurs agneaux ....

Thank you for visiting the Spinning Shepherd!